observatoire


observatoire

observatoire [ ɔpsɛrvatwar ] n. m.
• 1667; du rad. de observation
1Établissement scientifique destiné aux observations astronomiques et météorologiques. L'Observatoire de Paris. Coupole, télescope d'un observatoire. Par ext. Observatoire économique et régional, qui collecte et diffuse l'information économique et sociale concernant une région. Observatoire du français contemporain.
2(1783) Lieu élevé, favorable à l'observation ou aménagé en poste d'observation. « Napoléon avait choisi pour observatoire une étroite croupe de gazon » (Hugo). Observatoire d'artillerie.

observatoire nom masculin Établissement spécialement affecté aux observations astronomiques ou météorologiques. Lieu où l'on observe ou d'où l'on observe quelque chose : Sa fenêtre était un véritable observatoire sur la place. Organisme administratif ou syndical chargé d'observer certains aspects de l'activité économique (par exemple observatoire des prix, observatoire du livre, observatoire économique régional). ● observatoire (difficultés) nom masculin Orthographe Nom masculin en -oire (comme ciboire, déboire, grimoire, infusoire, ivoire).

observatoire
n. m.
d1./d établissement destiné aux observations astronomiques ou météorologiques.
Par ext. Observatoire économique: établissement officiel chargé d'observer les variations des principaux facteurs économiques d'une région.
Observatoire de la langue française.
d2./d Lieu d'où l'on peut observer qqch.

⇒OBSERVATOIRE, subst. masc.
A. —Établissement scientifique muni des instruments servant aux observations astronomiques et météorologiques. L'Observatoire de Paris; coupole de l'observatoire. L'observatoire de Haute-Provence et l'Institut d'astrophysique de Paris (...) ont conservé (...) le statut de services extérieurs du C.N.R.S. (...). Tous les autres observatoires astronomiques sont rattachés à des universités (Encyclop. éduc., 1960, p.247). V. aussi horloge A 1 ex. de Muller:
1. Cinq pays européens viennent de signer une convention pour l'établissement d'un observatoire équipé d'un télescope de 350 cm de diamètre et d'un télescope de Schmidt comparable à celui du mont Palomar...
Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.514.
P. anal., ASTRON. Le rendez-vous spatial permettra, non seulement l'observation astronomique à partir de grandes bases spatiales, véritables observatoires de l'espace ayant des scientifiques à leur bord, mais également l'envoi d'engins importants vers la Lune et les planètes proches (GUILB. Astronaut. 1967).
B. —Lieu d'où l'on peut observer (quelque chose, quelqu'un), poste d'observation. Il (...) se fit un observatoire du trou de la serrure (MAUPASS., Dr H. Gloss, 1893, p.127):
2. ... il n'osait questionner ni le portier, ni le cordonnier de la maison dans laquelle venait madame Jules, mais il espérait pouvoir se créer un observatoire dans la maison située en face de l'appartement mystérieux.
BALZAC, Ferragus, 1833, p.38.
ART MILIT. Point élevé (d'un terrain, d'un bâtiment), présentant les meilleures conditions pour surveiller les positions et mouvements de l'ennemi et permettre une attaque ou une riposte appropriées. Observatoire naval, d'artillerie. On doit (...) figurer sur le plan de formes [d'un navire de guerre:] (...) La galerie du commandant, promenoir extérieur pouvant servir d'observatoire au commandant (CRONEAU, Constr. nav. guerre, t.1, 1892, p.22). Les hauteurs de la Forêt-Noire offrent à leur artillerie [des Allemands] des emplacements et des observatoires excellents pour battre la plaine (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.138).
CHASSE. ,,Abri surélevé aménagé pour l'observation du gibier`` (Chasse 1974).
En partic. Établissement chargé d'observer diverses variations, à des fins documentaires. Observatoires du français contemporain. Observatoire économique régional. ,,Organisme chargé d'assurer le rassemblement et la diffusion de l'information économique et sociale dans le cadre de la région`` (BERN.-COLLI Extr. 1976).
C.Au fig. Point d'où on a une certaine vue des choses. Je crains une révolution orléaniste, je me trompe peut-être. Chacun voit de l'observatoire où le hasard le place (SAND, Corresp., t.5, 1867, p.195):
3. Dans le monde, au temps même où il [Byron] semblait y vivre en grand seigneur du XVIIIe siècle, il s'était senti un étranger (...). Regardant maintenant, d'un observatoire plus paisible, l'Europe telle que l'avaient faite ces hommes si durs, il se plaisait à leur montrer l'échec sanglant de leurs doctrines.
MAUROIS, Byron, t.2, 1940, p.245.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1667 «établissement scientifique destiné aux observations astronomiques et météorologiques» (A. DE GRAINDORGE, Lettre ds Fr. mod. t.14, 1946, p.246); 2. a) 1783 «lieu d'où l'on peut observer» (S.-N.-H. LINGUET, Mém. sur la Bastille, note 23, 140 ds QUEM. DDL t.28); b) 1892 art milit. (CRONEAU, loc. cit.). Dér. sav. de observer; suff. -oire (v. -oir). Fréq. abs. littér.:300. Fréq. rel. littér.:.IXe s.: a) 333, b) 571; XXe s.: a) 459, b) 408. Bbg. QUEM. DDL t.18.

observatoire [ɔpsɛʀvatwaʀ] n. m.
ÉTYM. 1667; dér. de observer.
1 Établissement scientifique destiné aux observations astronomiques ou météorologiques. || Bâtiment, coupole d'un observatoire. || Matériel, instruments, lunettes, télescopes, spectroscopes… d'un observatoire. || L'Observatoire de Paris, fondé en 1667 et terminé en 1672. || L'horloge de l'Observatoire.
1 C'était, au reste, un fait hors de discussion, qu'il était connaisseur en temps mieux que l'Observatoire en personne (…)
Courteline, le Train de 8 h 47, II, I.
2 Nos observatoires divisent et choisissent, mesurant ici le poids de l'air, ailleurs la vitesse du vent, ailleurs l'eau invisible, ailleurs les secousses de la terre, ailleurs les ondes hertziennes; et cette connaissance, si incomplète qu'elle soit, de ce qui est, n'est pas de petite importance si l'on veut conjecturer sur ce qui sera.
Alain, Propos, 19 avr. 1921, « L'oracle ».
2 (1785, Sade, in D. D. L.). Lieu élevé, favorable à l'observation ou aménagé pour l'observation, poste d'observation. Mirador, nid (de pie)… || Observatoire d'artillerie. || Chasseurs, forestiers qui se sont aménagé un observatoire.
3 Il faudrait ici un sergent et quelques hommes. C'est un très bon observatoire pour voir partir l'attaque (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XVI, VII, p. 51.
4 Je revins et je grimpai sur le toit de la bergerie, mon meilleur observatoire.
H. Bosco, le Sanglier, p. 101.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • observatoire — Observatoire. s. m. Edifice destiné aux observations Astronomiques. L Observatoire de Paris. faire un observatoire. bastir un observatoire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Observatoire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un observatoire est un lieu d observation utilisé par les touristes, les militaires ou les chasseurs. Un observatoire est un organisme administratif créé… …   Wikipédia en Français

  • observatoire — (ob sèr va toi r ) s. m. Édifice fourni de toutes sortes d instruments, pour les observations astronomiques. •   C est sur ses dessins [de M. Perrault] qu a été bâti l observatoire de Paris avec toutes les commodités qui s y trouvent pour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • OBSERVATOIRE — s. m. Édifice destiné aux observations astronomiques. L observatoire de Paris, de Greenwich. Bâtir un observatoire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OBSERVATOIRE — n. m. édifice construit de façon à pouvoir observer les astres et leurs mouvements. L’Observatoire de Paris, du mont Blanc, de Greenwich. Il se dit aussi, en termes militaires, d’un Lieu d’où l’on peut observer, surveiller l’ennemi, d’un Endroit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • observatoire — stebėjimo postas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Vieta, turinti atitinkamas ryšių priemones, iš kurios stebima, valdoma ir koreguojama ugnis; gali būti ore. atitikmenys: angl. air observation post; observation post pranc. observatoire;… …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • observatoire — observatorija statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. observatory vok. Observatorium, n; Warte, f rus. обсерватория, f pranc. observatoire, m …   Fizikos terminų žodynas

  • observatoire — nm. obsarvatwâ / wéro (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Observatoire de Meudon — Observatoire de Paris 48° 50′ 12″ N 2° 20′ 12″ E / 48.836615, 2.336575 …   Wikipédia en Français

  • Observatoire de Paris-Meudon — Observatoire de Paris 48° 50′ 12″ N 2° 20′ 12″ E / 48.836615, 2.336575 …   Wikipédia en Français